Date actuelle : Vendredi - 16 Novembre -, 01:57 Bienvenue, Visiteur ! (ConnexionS'enregistrer)

Poster une réponse 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Bubblegum Crisis
Auteur Message
Pimentoto Hors ligne
Grand Gourou
****


Messages : 2'278
Inscription : 09 Nov. 2011

Anime préféré : Puella Magi Madoka Magica
Manga préféré : Berserk
Drama préféré : KékeuSé ?
Message : #1
Brick Bubblegum Crisis

Bubblegum Crisis

[Image: attachment.php?aid=3156]

Informations
(Source : Wikipedia, AnimeNewsNetwork, AniDB)

Format : Oav
Année : 1987
Nombre d'épisodes : 8 de 30 à 50 mins
Genre : Action - Cyberpunk
Type : Seinen
Site officiel : http://www.aicanime.com/products/bgc
Studio d'animation : AIC, Artmic, Youmex
Réalisation : Akiyama Katsuhito (ép. 1 - 4), Ōbari Masami (ép. 5 - 6), Gōda Hiroaki (ép. 7 - 8)
Chara-design : Sonoda Kenichi; Urushihara Satoshi (guest, ép. 7)
Mecha-design : Kakinuma Hideki, Aramaki Shinji
Auteur : Suzuki Toshimichi
Musique : Makaino Kôji
Composition de la série : Suzuki Toshimichi
Séries associées : A.D. Police Files (prequel), Bubblegum Crash (sequel), Bubblegum Crisis Tokyo 2040 (remake)

Synopsis
(Source : Black Box)
Citation :Dans un futur proche, Tôkyô est dévastée par un terrible tremblement de terre.
Sept ans plus tard, une nouvelle Cité, MegaTôkyô, est bâtie sur les ruines par le biais d’investissements privés d’une multinationale aussi prospère que secrète : GENOM. Cette dernière est responsable de la création et de la production de masse de puissantes créatures biomécaniques du nom de Boomers, destinées à servir le développement industriel de la ville naissante et étendre son emprise sur le monde entier. Mais les Boomers échappent rapidement à tout contrôle et l’AD Police est appelée à la rescousse. Le combat s’avère plus difficile que prévu.
En 2032, quatre jeunes filles vêtues d’armures s’unissent alors clandestinement pour lutter contre cette nouvelle menace sous le nom de
« Knight Sabers »…

Quelques images

[Image: attachment.php?aid=3161]__[Image: attachment.php?aid=3162]__[Image: attachment.php?aid=3163]
[Image: attachment.php?aid=3164]__[Image: attachment.php?aid=3165]__[Image: attachment.php?aid=3166]
[Image: attachment.php?aid=3167]__[Image: attachment.php?aid=3168]__[Image: attachment.php?aid=3169]

Personnages principaux

Priscilla S. Asagiri / "Priss"

[Image: attachment.php?aid=3157]

L'élément majeur des Knight Sabers, c'est toujours elle qui combat férocement en première ligne. Chanteuse de Rock à ses heures perdues, Priss a l'esprit rebelle mais est tempérée dans le fond par un bon coeur et un sens de l'humour, ce qui pourrait aussi expliquer sa faculté à accepter les ordres de Sylia en opération. C'est aussi une motarde d'exception qui aime son engin.

Sylia Stingray

[Image: attachment.php?aid=3158]

Leader des Knight Sabers, elle est une riche femme d'affaires à la fois belle, élégante et intelligente. Toutefois, Sylia reste une personne mystérieuse et extrêmement calme, ne montrant pas beaucoup d'émotion.

Linna Yamazaki

[Image: attachment.php?aid=3159]

Travaillant comme professeur d'aérobic, Linna a espéré poursuivre une carrière dans la danse professionnelle, mais a finalement rejoint Sylia pour faire partie des Knight Sabers. C'est une personne à la fois sincère et honnête.

Nene Romanova

[Image: attachment.php?aid=3160]

La plus jeune membre des Knight Sabers agissant en tant qu'opératrice et hackeuse, et travaillant aussi à l'AD Police. Pétillante, naïve et aimant les sucreries, Nene est souvent taquinée par Priss et Linna pour son manque d'efficacité en combat.

Mon avis

Cela faisait un moment que je voulais faire la fiche de cette légende de l'animation qui est l'une de celles qui ont donné naissance au format Oav, avec notamment les vieilles cassettes VHS dont les plus jeunes d'entre nous ne connaissent sûrement pas. Un animé qui a bercé toute ma jeunesse et dont je souhaiterais vous présenter à travers cette fiche, en espérant qu'elle vous fera envie de le voir, tout en lui faisant honneur.


Bubblegum Crisis, c'est tout d'abord un animé qui marque avant tout par son univers cyberpunk volontairement inspiré du film Blade Runner (1982) où on retrouve beaucoup de points communs, et notamment le thème majeur entre l'homme et la machine. Un thème omniprésent durant ces huit épisodes et qui sera largement repris par d'autres animés plus tard, on pourrait même dire que Bubblegum Crisis est leur ancêtre en quelque sorte. L'ambiance se veut sombre et angoissante, on se sent vraiment en insécurité lorsqu'on voit toutes les horreurs qui peuvent se passer dans ce futur incertain, surtout lorsqu'on sait qu'il y a pas moins de 200 satellites avec des armes lasers planant au-dessus de nos têtes et prêts à raser toutes une Mega City en quelques secondes. Cette atmosphère est renforcée par une violence crue, en effet, les machines tuent froidement sans état d'âme car elles sont dépourvues de toutes émotions, ce qui pourrait choquer les âmes sensibles. D'autant plus que certaines scènes sont assez gores et de surplus en non-censurés (ah ! la belle époque où la censure n'existait pas encore !!), renforçant encore plus le ton et le réalisme. Mais cet univers serait inutile, sans une réalisation technique à la hauteur de ses ambitions.

Bon avouons-le tout de suite, l'animé a bien vieilli mais à l'époque, les graphismes et l'animation étaient excellents, une véritable prouesse technique ! Et même aujourd'hui lorsqu'on regarde l'animé, cela ne fait pas mal aux yeux et reste très agréable à regarder, les décors en disent long et l'animation n'a pas à rougir de son âge. D'ailleurs, je vous conseille fortement la version blu-ray dont la qualité est vraiment supérieure chez une certaine team US, si une vosta ne vous gêne pas car malheureusement une version blu-ray n'est pas prête d'arriver de si tôt en France chez nos éditeurs. Ensuite, on a le splendide chara-design de Sonoda Kenichi dont je suis extrêmement fan, c'est même mon préféré si vous voulez tout savoir. Un vieux chara-design représentant toute une génération d'animé pour moi, des méchants super baraqués à la Schwarzy ou fins avec une belle gueule de méchant, et évidemment sans oublier celui de tout les personnages féminins dont je craque littéralement, avec une légère préférence pour Sylia (qu'est-ce qu'elle est belle !). Il y a aussi Miss Vision avec ses acolytes dans l'épisode 7, dont le chara-design a été dessiné par un invité, le grand, le célèbre Urushihara Satoshi dont on ressent toute sa patte artistique. Puis, n'oublions pas le mecha-design des machines et des combinaisons qui sont tout simplement à tomber par terre pour les connaisseurs, tellement ils sont somptueux. Notamment celui des Boomers dont on ressent toute la puissance et la terreur qu'ils dégagent, des sortes de nouveaux zombies du futur surpuissants ne lâchant pas leur proie d'une semelle, mais ce qui est le plus effrayant reste surtout leur particularité à être intelligents, tout en ayant la faculté d'évoluer.

Ensuite le détail qui tiltera tous les spectateurs, est sans aucun doute son Ost exceptionnel, d'une qualité irréprochable. Omniprésent et dynamique, il est bien ancré et digne des musiques des années 80 avec toute sa nostalgie, collant parfaitement avec le genre action de l'animé. L'Ost de Bubblegum Crisis se permet même de nous sortir de nouvelles musiques à chaque nouveaux épisodes, c'est dire ! Amateurs de bonnes musiques, vos oreilles seront servies !!
Quelques musiques de l'Ost : (Cliquer pour cacher)

Enfin, le scénario reste fidèle à son époque sous forme d'arc à chaque épisode et où on privilégiait l'action avec un très bon fil rouge, bien qu'il faut avoir à l'esprit que ce qu'on appelle classique de nos jours, était autrefois appelé original. De plus, le format Oav est ici entièrement utilisé à sa juste valeur, visant parfaitement son public qui cherche de l'action en employant tout les moyens techniques à leur disposition pour leur en montrer plein les mirettes. En gros, du bon vieux pop-corn comme on les aime et qu'on ne voit presque plus de nos jours dans les Oavs récents, servant hélas surtout d'épisodes bonus, ou encore des films au cinéma où on ne retrouve quasiment plus ce sentiment de fil rouge. Malheureusement tout ne peut pas être parfait, et il faut savoir qu'il n'y a hélas pas de fin... En effet, l'animé reste inachevé après l'épisode 8 dû à une énorme embrouille entre les deux sociétés de production ARTMIC et Youmex, emportant avec elle des secrets qu'on ne saura peut-être jamais. Malgré tout, Bubblegum Crisis sera un animé qui donnera naissance à une multitude de spin-offs mais qui ne seront jamais à la hauteur de ce dernier. Notamment, Bubblegum Crash qui se veut être une sequel mais qui est en fait d'une qualité très médiocre et où on ne retrouve absolument pas les qualités de son ainé, je le déconseille assez fortement. A.D. Police Files est une sorte de prequel/spin-off, pas obligatoire mais qui reste intéressant à voir; et enfin Bubblegum Crisis Tokyo 2040, un remake que j'avais commencé à l'époque mais qui m'a rebuter car on ne retrouve pas la même ambiance, ni le chara-design de Sonoda Kenichi.


En conclusion, de l'action, de la bonne ambiance futuriste, un Ost de malheur, de jolies filles et des Boomers ! Si vous cherchez un bon animé pop-corn ou que vous avez adoré les premiers films de Terminator ou RoboCop, vous allez adorer ! À connaître absolument, et à voir et revoir. Bubblegum Crisis est tout simplement un chef-d'oeuvre légendaire de toute une génération.

Quelques artworks

               

               

               

               

Images spoiler (Cliquer pour cacher)


Pièce(s) jointe(s) Miniature(s)
                                                       

[Image: 373852hestiadancesign.gif]
(Ce message a été modifié le : Samedi - 29 Mars - 00:48 par Kirinenko.)
Samedi - 15 Décembre - 20:37
Chercher Citer
Kirinenko Hors ligne
Grumeau des Alpes
*******

Administrateurs

Messages : 3'361
Inscription : 25 Oct. 2011

Anime préféré : One Piece
Manga préféré : GTO
Drama préféré : MBMH
Message : #2
RE: Bubblegum Crisis

J'ai donc entamé cet anime et pour le moment je suis assez stupéfait de la qualité des dessins, cela me fait clairement penser à Spriggan. Ce mon cyber punk est très bien détaillé et l'on ressent fortement les années 80. C'est d'ailleurs assez poilant à des moments avec leurs tenues de sport typiques, le policier qui se la raque trop avec ses lunettes de beau gosse XDDD Et puis comme dis, les Boomers sont superbement réalisés, de vraies machines à tuer :)
Par contre, un gros point noir : ils en n'ont rien à carrer des morts :| C'est hallucinant, oh tu es morte, je vais te venger et pis deux secondes après tu la vois en train de rigoler. Franchement, elle vient de voir sa copine se faire buter, elle rentre au bercail en souriant l'air de rien, "oh salut les filles"... nan mais Oo Et le pire a été dans

Kirinenko a écrit :Je m'autoquote si je veux, d'abord.
Nyanyanyanyan . . . . . . . . . . . . . . . [Image: chat-moche-27c1d17.gif]
[Image: 4yi3an10-3858b7.gif]
(Ce message a été modifié le : Jeudi - 18 Avril - 13:23 par Kirinenko.)
Jeudi - 18 Avril - 13:22
WWW Chercher Citer
Pimentoto Hors ligne
Grand Gourou
****


Messages : 2'278
Inscription : 09 Nov. 2011

Anime préféré : Puella Magi Madoka Magica
Manga préféré : Berserk
Drama préféré : KékeuSé ?
Message : #3
RE: Bubblegum Crisis

Oui mais leur amitié dure depuis quoi ? 2 jours à peine ? Rirerapide
Plus sérieusement, oui, tu as raison sur ce point, ils en ont rien à carrer.
À l'époque, on s'en fichait aussi car on cherchait surtout de l'action, pas besoin de sentiments dans ce monde violent.
Mais ne t'inquiètes pas pour ça car ce défaut sera rapidement réparé dans les prochains épisodes.

Kirinenko a écrit :le policier qui se la raque trop avec ses lunettes de beau gosse XDDD
Ouai ! Il a la classe notre Leon, je l'aime bien comme personnage. Tranquille

[Image: 373852hestiadancesign.gif]
Jeudi - 18 Avril - 21:22
Chercher Citer
Kirinenko Hors ligne
Grumeau des Alpes
*******

Administrateurs

Messages : 3'361
Inscription : 25 Oct. 2011

Anime préféré : One Piece
Manga préféré : GTO
Drama préféré : MBMH
Message : #4
RE: Bubblegum Crisis

Ça y'est j'ai fini par regarder le dernier épisode de cette série d'OAV, je le gardais de côté pour pouvoir faire mon avis ensuite afin d'avoir cet univers en tête tout bien comme il faut :)
Je vais reprendre le fil de ton avis pour donner le mien et l'on commence donc par cet univers cyberpunk où l'on a un futur dans lequel évolue des machines, ici des "boomers" et qui servent aussi bien dans la vie de tous les jours que dans des applications militaires. Dans l'anime, l'on voit d'ailleurs surtout (essentiellement pitêtre même) cette classe de boomers. Par contre, je n'ai pas ressenti cette ambiance sombre et angoissante que tu décris, les lasers ne sont réellement exploités que dans un seul épisode (si je me souviens bien) et sinon, les images que l'on voit de la vie quotidienne des personnages sont tout ce qu'il y a de plus normal. Elles vont à la gym, se baladent à moto, vont au resto, .... et à part dans certains coin de la ville, les décors ne font pas délabrés. Et lorsqu'il y a des dégats, c'est lorsque l'on est dans l'histoire et que les méchants mettent à exécution leur plan (chose que l'on retrouve dans tous les films). Par contre, l'univers futuriste est très bien intégré, l'on sent qu'il est normal d'avoir des programmes ou machines dans la vie de tous les jours.

Pour ce qui est du design, même si cet animé date un peu (na, je connais les VHS moi :P) il est vrai que ça ne se ressent pas trop sur l'animation, tout est fluide dans les combats ou course poursuite. Reste le style qui fait rétro mais cela ne gâche en rien l'histoire puisqu'elle est censée représenter un monde avec ce décor. On voit d'ailleurs très bien cela puisqu'ils sont tous habillés dans un esprit des années 80, donc qu'il y est ce graphisme est un gros plus et comme on a pas de défaut sur les actions, ba c'est tout bon :) Et oui, les boomers sont superbement bien réalisés, ils m'ont directement fait penser à Spriggan où l'on a aussi cette notion de machine auto-régénératrice et évolutive qui fait froid dans le dos.

Les chansons sont tout comme le design, des rythmes des années 80-90 et c'est que du bonheur, des riffs de guitares endiablés, des solos de batterie à vous faire frémir et de superbes voix qui vous envoutent. Cela a d'ailleurs été un peu un point noir pour moi, car à certains moments, je trouvais qu'il aurait mieux fallu pas de musique, je ne pense pas que de telles musiques soient "adaptées" à des combats par exemple, on veut trop écouter la musique et l'on est moins dans l'action ^^' Mais c'est un réel plaisir que d'écouter l'ost *o*

Je vais aussi réduire l'impact de ton engouement pour le scénario qui pour moi ne suit pas un fil rouge total tout au long des épisodes. Pour moi des OAVs doivent avoir une histoire qui se suit sinon on en fait qu'un et basta. Là d'accord il y a toujours Genom en tant que méchant, mais l'on n'a pas l'escalade dans la hiérarchie des méchants, c'est seulement un nouveau méchant à chaque nouvelle histoire. J'aurais préféré, une sorte d' "enquête", enfin, que l'on découvre petit à petit le grand méchant plutôt que d'avoir des méchants divers et variés. Il y a d'ailleurs un des épisodes qui fait totalement HS comme je te l'avais dis sur le chat :P

Je reste quand même sur une bonne impression, il ne m'aura pas mes 4 étoiles à cause du scénario que je trouve trop répétitif au final :/ Mais il reste un plaisir pour les yeux et les oreilles, régalez vous vous aussi o/

Kirinenko a écrit :Je m'autoquote si je veux, d'abord.
Nyanyanyanyan . . . . . . . . . . . . . . . [Image: chat-moche-27c1d17.gif]
[Image: 4yi3an10-3858b7.gif]
(Ce message a été modifié le : Dimanche - 12 Mai - 02:11 par Kirinenko.)
Dimanche - 12 Mai - 02:00
WWW Chercher Citer
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)