Date actuelle : Lundi - 20 Novembre -, 12:55 Bienvenue, Visiteur ! (ConnexionS'enregistrer)

Poster une réponse 
 
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Claymore
Auteur Message
Pimentoto Hors ligne
Grand Gourou
****


Messages : 2'278
Inscription : 09 Nov. 2011

Anime préféré : Puella Magi Madoka Magica
Manga préféré : Berserk
Drama préféré : KékeuSé ?
Message : #1
Claymore

Claymore

[Image: attachment.php?aid=5028]

Informations
(Source : ClaymoreNew Wikia; wikipedia)

Auteur : Norihiro Yagi
Origine : Japon
Année de création : 2001
Titre original : Claymore
Genre : Action - Dark Fantasy - Drame
Type : Shōnen
Nombre de volume : 27
Nombre de volume en France : 27

Synopsis
(Source : Glénat)
Citation :Dans une époque médiévale, les humains sont terrorisés par des êtres démoniaques capables de se fondre parmi eux. Leur seule chance de survie réside dans les mains des Claymores, des femmes hybrides mi-humaines mi-démons qui possèdent des pouvoirs gigantesques, dépassant même ceux des démons. Habitant d'un petit village, Raki rencontre l'une d'entre elles, envoyée en mission pour trouver et exterminer le démon qui décime les siens. Subjugué par la beauté de la jeune fille, il va aussi découvrir les terribles secrets qui se cachent derrière l'organisation Claymore et le destin tragique qui attend chacun de ses membres.

Quelques images

    __    
    __     __    
    __     __     __    
    __     __     __    

Personnages principaux
(Source : wikipédia)

Clare

[Image: attachment.php?aid=5042]

Mi-humaine mi-démon, Clare est une Claymore qu'on appelle aussi "Sorcière aux Yeux d'Argent". Sa mission est de chasser les démons afin de protéger les humains.

Raki

[Image: attachment.php?aid=5043]

Un courageux et jeune garçon qui croisera la route de Clare et tentera de l'accompagner durant son périple. Raki est une personne extravertie et assez naïve.

Teresa

[Image: attachment.php?aid=5044]

Ancienne n°1 et présumée comme la plus puissante Claymore de tous les temps. Aussi froide que puissante, mais aimant pourtant avoir un air enjoué lorsqu'elle se bat, d’où son surnom "Teresa la Souriante". Elle est connue pour être une personne très solitaire, ayant peu de relations avec les autres Claymores, et encore moins avec les humains.

Mon avis

J'ai tout d'abord connu Claymore grâce à son excellent animé en 2007. Je me suis ensuite lancé dans le manga dont j'ai dévoré les tomes de manière frénétique. Mélangeant habilement les ingrédients du dark fantasy et de ce qui fait la force d'un shônen, on arrive aujourd'hui au tome 23.

Claymore, c'est tout d'abord l'histoire d'une chasse aux démons, tout ce qu'il y a de plus classique me direz-vous. Avec les premiers tomes qui nous présentent cet univers médiéval à l'ambiance sombre et morose, où on ne vit pas vraiment en sécurité. Mais rapidement les choses changent, avec l'apparition du personnage charismatique qu'est Teresa la Souriante. C'est alors à ce point précis que le scénario de Claymore va faire un bond incroyable en prenant une forme exponentielle. Passionnant et dynamique, ponctué par de nombreuses révélations au fil de l'aventure, il ne cessera de croître comme une flèche qui monte vers les cieux du premier au dernier tome. Jusqu'à même devenir gênant pour certains lecteurs car cela donne l'impression que ça ne finira jamais. Mais personnellement cela ne m'a point gêné pour le moment, j'ai vraiment envie de voir jusqu'à quel sommet, le scénario de Claymore nous emmènera. En parallèle et parfaite complémentarité avec le scénario, la narration est dotée d'un atout de taille, un rythme effréné, d'une vélocité surprenante que j'ai rarement vu dans un manga, on a à peine le temps de reprendre son souffle que quelque chose de plus grand et fort arrive. Les combats sont excellents et se jouent toujours à un cheveu, à l'extrême limite de l'impossible et du désespoir total. Toutefois, tous les personnages peuvent mourir ! Même les plus puissants !! Ils sont tous utilisés comme de vulgaires outils qu'on peut jeter à tout moment, et cela donne une certaine anxiété au lecteur qui a le malheur de s'y attacher, bien que l'auteur donne justement souvent le parfait petit détail pour qu'on s'y attache rien qu'un peu (passé tragique, personnalité inhabituelle, humanité, etc...). En même temps, cela permet de ne pas avoir de longueurs durant la narration, ce qui est une bonne chose, bien qu'assez cruel car certains personnages vous marqueront à coup sûr. En gros, la narration est excellente à chaque tome, on en a clairement pour notre argent, notre pesant de cacahouète. Un gros plus !

Techniquement, les débuts du manga sont extrêmement rudes graphiquement. Dessins inégales, crayon trop léger, blanc dans les décors, etc... On sent clairement les premières planches d'un novice. Mais cela s'améliore heureusement au fil des tomes. On regrette que le chara-design manque de diversité, notamment au niveau des Claymores qui se ressemblent beaucoup, même après une vingtaine de tomes. Et surtout ces fichues armures qu'on aimerait voir changer !! Quant à celui des démons, il est plutôt réussi et original, on sent bien la touche horreur du dark fantasy. Excepté quelques-uns laissant vraiment à désirer, et dont l'inspiration est plus que douteuse car vraiment moche et ne ressemblant à rien. Pour ce qui est de la mise en page des cases, elle est loin d'être exceptionnel, c'est même tout ce qu'il y a de plus classique. Mais cette simplicité permet une grande fluidité pour la lecture des cases, du coup, c'est très simple à lire et on sait toujours où lire et qui parle. On notera toutefois l'apparition très timide de quelques bonnes tentatives d'originalité ici et là, mais qu'on aimerait voir bien plus souvent dans le manga. Pour résumer, c'est une mise en page simple mais efficace. On finit en parlant de l'édition de Glénat, qui conserve le sens de lecture, les belles couvertures intérieures (de très beaux artworks) et extérieures originales, mais surtout aucune censure ! Toutefois les dimensions du format sont légèrement différentes (plus haut mais moins large) mais cela ne gêne pas vraiment. On note aussi les noms de pas mal de personnages occidentalisés (Thérèsa/Thérèse ; Galatéa/Galatée ; etc...), on perd très souvent le "a" à la fin des noms et je trouve cela dommage car plus agréable à l'écoute. Le gros bémol reste la représentation des sons/bruitages qui est assez mal retranscrite, mais cela s'améliore apparemment depuis les derniers tomes. Quant au papier, il est de qualité classique, blanc et assez résistant. Enfin, pas d'erreurs ou oublis notable à signaler au niveau de la traduction.

Bref, bien que l'aspect technique est loin d'être irréprochable. La force de sa narration qui exploite au mieux les atouts du shōnen, et son univers sombre judicieusement inspiré du dark fantasy, balayent tout sur leurs passages. Toujours plus haut, toujours plus fort, et sur le fil du rasoir en permanence. Claymore est un très bon manga pour ceux qui n'ont pas froid aux yeux, et veulent un shōnen plus mature, qui sort du classicisme habituel.



Pour finir, voici l'ending de l'animé :


Danzai no Hana ~Guilty Sky~ chanté par Kosaka Riyu.
Un excellent animé que je vous conseille tout autant de regarder.


Pièce(s) jointe(s) Miniature(s)
               

[Image: 373852hestiadancesign.gif]
(Ce message a été modifié le : Samedi - 21 Mai - 15:06 par Pimentoto.)
Mercredi - 26 Février - 00:03
Chercher Citer
Kirinenko Hors ligne
Grumeau des Alpes
*******

Administrateurs

Messages : 3'356
Inscription : 25 Oct. 2011

Anime préféré : One Piece
Manga préféré : GTO
Drama préféré : MBMH
Message : #2
RE: Claymore

J'avais aussi regardé cet animé et donc depuis j'en ai oublié une bonne partie du scénario. Mais cela ne m'avait pas donné envie de me jeter sur le manga car j'ai bien l'impression que ça doit stagner un peu niveau originalité. Comme tu le dis, on ne peut pas reprendre son souffle sitôt un passage fini quelque chose de plus gros, de plus grand est là.
Et bien j'ai quand même un peu peur qu'après une vingtaine de tomes on veuilles finalement avoir une faim. Donc est ce que ça change quand même un peu au fil des tomes où c'est toujours de la chasse aux démons ?
Ou l'adaptation animé est largement suffisante pour le commun des mortels et nous expose bien l'univers de Claymore ?

Kirinenko a écrit :Je m'autoquote si je veux, d'abord.
Nyanyanyanyan . . . . . . . . . . . . . . . [Image: chat-moche-27c1d17.gif]
[Image: 4yi3an10-3858b7.gif]
Mercredi - 26 Février - 09:59
WWW Chercher Citer
Fayde Hors ligne
Mogwai Masqué
***


Messages : 1'194
Inscription : 31 Janv. 2012

Anime préféré : Suzuka
Manga préféré : Ikigami / Kimi no iru Machi
Drama préféré : Are you Nuts ??
Message : #3
RE: Claymore

(Mercredi - 26 Février - 09:59)Kirinenko a écrit :  l'adaptation animé est largement suffisante pour le commun des mortels et nous expose bien l'univers de Claymore ?

L'animé n'est qu'une mise en bouche du manga, avec d'ailleurs une fin alternative dans l'animé qui n'est pas dans le manga. La fin de l'animé doit être au tome 6 ou 7 du manga. Si tu as d'ailleurs regardé l'animé, tu verras que sa fin n'est pas du tout une fin et que rien n'est fini dans la tram principal ...

Ce que je reproche à Claymore, c'est sa longueur. J'ai du m'arrêter au tome 20 je crois car certes il y a beaucoup d'action mais on voit bien la série à longueur comme les classiques Naruto ...etc. avec à chaque fois des nouveaux ennemies toujours plus fort que les anciens et ça n'en fini jamais ... Après je ne le classe pas comme un shonen classique car comme le dit Piment, on est dans un univers assez pressant avec beaucoup de mort de personnage, ce que j'apprécie.

Je vous conseille néanmoins de lire les premiers tomes si vous aimez le style. Il est assez addictif mais je n'aime pas les séries qui tardent trop à donner une fin, ce qui est le cas dans claymore.

[Image: attachment.php?aid=1078]
Mercredi - 26 Février - 18:15
Chercher Citer
Poster une réponse 


Aller à :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)